La narration complexe

  • Délinéariser son récit pour en augmenter le suspense et l’impact émotionnel avec Marc Herpoux

Démultiplier ses intrigues de manière cohérente pour intensifier l’intérêt et la progression dramatique de son scénario.

Combiner plusieurs histoires au sein d’un même scénario en s’assurant de la cohérence du propos pour garantir l’unité dramatique et thématique du film.

Hiérarchiser les intrigues en fonction de leur efficience et les entrelacer tout en veillant à la lisibilité du récit pour le spectateur.

Programme

Jour 1

I. Introduction : les bases d’une narration simple - 4 formes incontournables de conflit

II. Le premier moyen de complexifier la narration : Le "Film Choral"

  • 1. Film à "Protagoniste pluriel"
    • a) le duo : relation entre une intrigue unique et des trajectoires personnelles
      - Exemples : Intouchables, Mulholland drive...
    • b) le groupe. Ce qui définit un groupe : une quête commune, une réunion, une prise d’assaut Les archétypes qui forment un groupe
      -  Exemples : The Full Monty, Little Miss Sunshine, Ocean’s eleven...

Jour 2

II. Le premier moyen de complexifier la narration : Le "Film Choral" (suite)

  • 2. Film à "Protagonistes multiples"
    • a) Le duel
      - Exemples : The Queen, Le secret de Brockeback Mountain, American gangsters...
    • b) Les trajectoires parallèles
      - Exemples : Magnolia, Love actually, Collision, Le sens de la fête...

III. Le 2ème moyen de complexifier la narration : Les "Flashbacks"

Penser le flashback comme "structure narrative" : éclater le récit dans le temps

  • Qu’est-ce qu’un flashback ?
  • Les différents types de flashbacks
  • Ce qu’ils apportent à la narration ?
  • Comment les utiliser ?
    - Exemples : Amadeus, Inception, Fight club, Usual suspects, 3 enterrements, Memento, Irréversible...

IV. Le 3ème moyen de complexifier la narration : le film à sketchs

  • Comment sortir de l’effet "bout à bout" ?
  • Film à sketchs vs film choral
  • Trouver le moteur qui justifie cette narration
    - Exemples : Les nouveaux sauvages, La ballade de Buster Scruggs, Un jour sans fin, Pulp Fiction, L’effet papillon...