Les actualités

Interview de Pierre Doublier (promo 2017)

Pierre Doublier, scénariste diplômé du CEEA en 2017.
Actuellement directeur d’écriture de Ghost Force, Pierre a aussi écrit de nombreux épisodes de séries d’animation et a co-écrit un épisode de lire la suite

Pierre Doublier, scénariste diplômé du CEEA en 2017.

Actuellement directeur d’écriture de Ghost Force, Pierre a aussi écrit de nombreux épisodes de séries d’animation et a co-écrit un épisode de Mongeville.

  • Que retiens-tu de tes études au CEEA ?

Beaucoup de choses ! Ce qui m’a particulièrement plu durant ces deux années, c’est l’apprentissage par la pratique. Il n’y a rien de plus formateur selon moi que de s’impliquer personnellement dans un projet pour apprendre de ses erreurs et de ses réussites. C’est exactement ce que j’ai pu faire au CEEA : écrire et réécrire jusqu’à parvenir, parfois, à un résultat dont j’étais satisfait. Au fil des multiples versions de textes, j’ai appris à faire de ma passion mon métier et, ce faisant, j’ai également beaucoup appris sur moi-même. C’est sûrement cette expérience humaine qui m’a le plus marqué : grâce aux conseils des intervenants – qui m’ont toujours poussé à écrire des histoires personnelles - et à la bienveillance des personnes qui m’ont entouré, j’ai pu me découvrir humainement pour mieux m’épanouir ensuite.

  • Qu’est-ce qui te plaît dans l’animation ?

C’est le fait de devoir me mettre à hauteur d’enfant pour pouvoir atteindre le public visé. J’adore retrouver le gamin qui est en moi pour me lancer dans l’écriture d’une histoire… Et j’aime particulièrement m’adresser à des enfants : essayer de les aider à grandir, de les pousser à développer leur imaginaire. En plus, l’animation offre une liberté qui me plait : c’est excitant de raconter des histoires où les chats peuvent parler et où les héros peuvent se déformer ! Sans parler des contraintes propres à chaque série, qui apportent une vraie diversité dans le travail.
De manière plus générale, ce qui me plaît dans l’écriture du scénario, c’est de retravailler l’histoire pour qu’elle soit la plus aboutie possible, afin qu’elle puisse toucher un maximum de gens. Fiction ou animation, pour moi, c’est le même combat : on crée des histoires pour faire vivre des émotions fortes aux spectateurs, pour les amener à se poser des questions tout en les divertissant.

  • Quel projet a été le plus enrichissant pour toi à ce jour ?

S’il n’y en avait qu’un…
Avec le recul, je pense que la continuité dialoguée de fin d’études, La Place du Mort (scénario dialogué pour un film de cinéma), fait partie des projets qui m’ont le plus appris. Même si ce fut un travail douloureux et que le résultat n’était pas parfait, ce script m’a permis de mieux me connaître en tant qu’auteur. J’ai pu identifier les méthodes de travail et les outils qui me correspondaient le mieux, j’ai appris à affiner les dialogues de mes personnages pour qu’ils soient le plus juste possible. Ça m’a beaucoup apporté pour la suite.
Yvonne et les monstres, le projet de série d’animation que j’ai co-créé avec Branca Cepelowicz, a été pour moi une aventure aussi passionnante qu’enrichissante. En plus de rencontrer une auteure avec laquelle j’ai toujours beaucoup de plaisir à travailler, je crois que cette histoire fait partie des plus personnelles que j’ai écrites jusqu’ici et c’est pourquoi elle me tient particulièrement à cœur. C’est grâce à ce concept que je me suis découvert une vraie passion pour l’animation et c’est aussi grâce à lui que j’ai appris à m’adapter aux différentes contraintes du format. Avoir remporté la Plume de Cristal au festival des scénaristes de Valence en 2018 fut également un souvenir très marquant et très émouvant.
En réalité, tous les projets d’écriture auxquels j’ai participé m’ont enrichi, aussi bien les projets de commande que les projets personnels. Les formats ne sont pas les mêmes et les personnes avec lesquelles je collabore sont toujours différentes, si bien que chaque expérience apporte son lot de nouveautés. C’est aussi pour ça que j’aime ce métier : il s’accompagne d’une vraie variété et permet de belles rencontres humaines.

  • Quels sont tes projets à venir ?

Actuellement, j’assure la direction d’écriture de Ghost Force, une série d’animation en 52 x 11’ produite par Zagtoon, qui sera diffusée sur TF1 et Disney Channel. Une expérience sur laquelle je prends beaucoup de plaisir et qui est également très enrichissante et très humaine.
En parallèle, je travaille sur un court-métrage de fiction que je prévois de co-réaliser cette année.
Et lorsqu’il me reste un peu de temps libre, je me penche sur d’autres projets personnels !

Le 29/01/2020