Le CEEA

  • Seule école en France consacrée exclusivement à la formation de scénaristes.
  • Elle participe au développement de la fiction française.
  • Et renouvelle ses forces créatrices en armant techniquement les scénaristes professionnels.

Méthodes pédagogiques et évaluation

L’expertise et l’ancrage professionnel du CEEA :

L’expertise du CEEA en formation professionnelle continue très spécifique et centrée sur le scénario de fiction audiovisuelle est unique en France.

Son expérience est avérée et reconnue : le Ceea ne forme que des scénaristes et des directeurs littéraires depuis 24 ans !

Taux de satisfaction général : 97,94% des stagiaires sont satisfaits ou très satisfaits de leur formation (au 18/02/2021)

L’ancrage dans le secteur

L’ancrage professionnel du CEEA est consubstantiel à son fonctionnement.
Le Ceea a été créé par des institutions et des diffuseurs.
Les membres du Conseil d’administration du CEEA qui sont aussi ses fondateurs, sont les acteurs majeurs du secteur : institutions nationales, diffuseurs, plateforme (Netflix), syndicats ou sociétés des auteurs et de producteurs. (voir nos partenaires)

L’éthique

Le Ceea est une association à but non lucratif qui a pour mission la professionnalisation des auteurs de fiction audiovisuelle.
Ses ressources et ses bénéfices financiers sont investis dans cette action.
Notre préoccupation principale : offrir les formations les plus efficientes possible en lien et en partenariat avec les professionnels en activité.

Corps enseignant

Les formateurs ou intervenants sont uniquement des professionnels en activité : scénaristes, réalisateurs, producteurs, diffuseurs, directeurs littéraires…
Il n’y a pas de formateur permanent ou en CDI au CEEA mais seulement des professionnels actifs conscients et soucieux des besoins de transmission du secteur.
Leur recrutement est lié à leur expérience et leurs spécificités professionnelles, leur expérience dans la transmission ou la formation.

Leur renouvellement est régulier et se fait en fonction des besoins nouveaux
(Lien vers la page critères de recrutement des formateurs)

Direction pédagogique

Statutairement, le directeur du CEEA est un scénariste.
Le directeur actuel a exercé le métier de scénariste pendant plus de 15 ans avant de se consacrer à la structure. Il a écrit pour l’animation, la télévision, le cinéma.
Il a enseigné la dramaturgie et dirigé des ateliers d’écriture dans différents milieux et différentes organisations (du centre de détention de détenus de longue peine aux grandes écoles de cinéma, en passant par des associations en banlieue ou l’école normale et évidemment au CEEA).
Il dirige aussi la formation longue qualifiante du CEEA sanctionnée par un diplôme d’état : la certification professionnelle de scénariste enregistrée au niveau supérieur au RNCP.
Il assure en lien direct avec les formateurs et le comité pédagogique, l’ingénierie et la coordination pédagogique pour la formation longue et la formation continue.

Les passerelles entre la formation longue et la formation professionnelle continue participent au dynamisme et à l’évolution pédagogique des méthodes et des contenus.

Coordination pédagogique

Le directeur met en place les actions de formation, en établit le contenu avec les formateurs qu’il sélectionne s’assure de la progression pédagogique des programmes et de leur cohérence.

Des réunions ou des échanges préparatoires ont lieu pour chaque stage avec les principaux formateurs ou l’ensemble des formateurs afin de mettre en place des ajustements ou des évolutions, des correctifs en cas de besoin ou simplement pour rappeler les enjeux et objectifs pédagogiques.

Des échanges informels sont entretenus avec les formateurs au moment de leur passage dans le bureau durant les pauses ou avant et après les actions de formation.

Le directeur peut aussi inviter un intervenant ou des intervenants à un ajustement en cas constaté de perte de cohérence ou de coordination entre eux ou en cas de requête déposée sur la boite mail dédiée aux requêtes.

En fin de stage, le directeur assiste avec la coordinatrice aux bilans à chaud de fin de stage.
Ces bilans se font uniquement en présence des stagiaires afin de libérer la parole sur les retours généraux et sur chacun des intervenants.

Le directeur et la coordinatrice prennent séparément en note ces échanges puis rédigent ensemble le bilan écrit d’après leurs notes respectives.
Les bilans sont enregistrés.
Les conclusions du bilan sont transmises aux formateurs concernés en cas de remarques récurrentes des stagiaires.

Les bilans sont réétudiés au moment de la construction du planning de la nouvelle session afin d’apporter les correctifs nécessaires en cas de remarques récurrentes.

La pédagogie du CEEA : principes fondamentaux

Une pédagogique active

Les outils, les approches et les méthodologies proposés au CEEA le sont avec le souci de leur expérimentation ou mise en pratique permanente ou systématique par les stagiaires afin de s’assurer de leur bonne compréhension et de leur utilisation pertinente.

L’expérimentation au cœur de la pédagogie

La pédagogie du CEEA est naturellement centrée sur l’apprenant et son auto-développement et est fondée sur un principe simple qui a fait ses preuves : nous apprenons mieux lorsque nous sommes engagés personnellement dans l’action de formation.

Nos actions de formations s’appuient donc sur la pédagogie de la découverte et de l’expérimentation.

Dans nos formations, le stagiaire est invité à s’exercer sur une production de texte ou à fournir un travail d’analyse, par exemple, qui lui permet, de lui-même, d’abstraire et de découvrir les principes, les règles, la portée des méthodologies ou outils présentés.
Il procède par tâtonnement qui est source de progrès et d’acquisition.

L’ouverture

La diversité des méthodes de travail, des approches du scénario et des expériences professionnelles sont privilégiées au CEEA.

L’expérience démontre qu’il n’y a pas une méthode idéale pour écrire, faire écrire, ou analyser un scénario, pas de grille de lecture ou de recette unique. Chaque scénario est un prototype à mettre au point… même le millième épisode d’un feuilleton quotidien !

Le CEEA transmet donc des outils, des méthodologies, des process concrets pour traiter les problèmes d’écriture de scénario au cas par cas et selon l’histoire que l’on a à écrire… ou à faire écrire.

Évolution des contenus des formations

Le contenu des formations est réactualisé en permanence en fonction des besoins et des évolutions du secteur, des constats du Conseil d’Administration et du Comité Pédagogique.

ÉVALUATIONS

Évaluation générale

Chaque stage fait l’objet, en fin de stage, d’un questionnaire de satisfaction et d’un bilan pédagogique à chaud avec les stagiaires, la coordinatrice et le directeur pédagogique.
Un bilan est rédigé à chaque fin de stage et archivé.
Ces bilans, en plus des retours des professionnels intervenant, permettent d’ajuster les interventions, d’affiner les déroulés, les méthodes pédagogiques, les exercices, les contenus des supports de cours… et les conditions d’accueil et d’accompagnement durant la formation.

Évaluation et indicateurs d’évaluation pédagogique

Selon les actions de formation, le formateur estime le niveau de compréhension ou d’acquisition sur la base des :

  • test ou questionnaire d’évaluation des connaissances
  • reformulations, des échanges, des propos et des attitudes du stagiaire
  • exercices écrits,
  • questionnement oral,
  • questionnaires à choix multiples,
  • restitution des travaux individuels ou collectifs
Exemples de méthodes d’évaluation :
  • Méthode interrogative : le questionnement du formateur amène l’apprenant à trouver lui-même les réponses,
  • Correction collective active (par un ou des apprenants eux-mêmes),
  • Corrections croisées (Les stagiaires se corrigent mutuellement),
  • Les apprenants sont mis en position de « correcteur » ou d’évaluation encadrée du travail d’un autre stagiaire,
  • Les études de cas,
  • Analyse orale de fiction ou d’extraits de fiction ou de scénario (analyse collective ou individuelle et échange avec le groupe ou un apprenant sur cette analyse avant la restitution par le formateur),
  • Les jeux de rôle ou mises en situation,
  • La mise en pratique (analyse écrite, « commande de texte » ou exercice court d’écriture créative…)
  • Développement de projets
Exemples de supports pédagogiques :
  • Textes (théoriques ou scénarios du pitch à la version dialoguée)
  • Extraits vidéo (films, séries, courts-métrages, entretiens etc.)
  • Tableau(x) de la salle de cours utilisé(s) par le formateur mais aussi par les stagiaires pour des exercices actifs eux aussi
  • Supports écrits et visuels ou audiovisuels, papier et powerpoint (ou autres) éventuellement remis aux stagiaires sous forme de doc informatique ou papier, au moment de l’intervention, en amont ou en aval ou de liens web
  • Photos, dessins, illustrations, schémas, graphiques, story boards (surtout pour l’animation)
  • Des exercices.
  • Mise en situation (d’écriture, d’analyse, de conception…)
  • Jeux de rôle d’analyse de texte (un « directeur » littéraire fait un retour et le scénariste défend son texte, formule des propositions de réécriture).