Aborder les genres du point de vue narratif

  • Identifier avec Marc Herpoux les genres inhérents à vos projets pour mieux les développer

Redécouvrir les genres sous l’angle narratif… Et non pas esthétique ou historique

Dissocier la forme narrative, le style et le genre

Partir de son idée pour identifier le genre de son récit

Apprendre à ne pas « plaquer » les codes d’un genre

Programme

Le stage s’articule autour de 3 jours dédiés à la question des genres et à leur identification.
Marc Herpoux analyse les trois catégories narratives qui regroupent l’ensemble des genres.

Jour 1

Dissocier la forme narrative et le genre d’un projet

  • Explorer les différentes formes narratives : Mythe, Conte, Drame.
  • Qu’est-ce qui fait un genre ?
  • Pourquoi faut-il personnaliser, détourner ou renouveler les genres ?
  • Qu’apporte le mélange des genres ?
  • Introduction à la catégorie 1 : Dramatiser le relationnel.

Jour 2

Catégorie 1 : Dramatiser le relationnel - Ces genres qui dramatisent les relations humaines

  • Pourquoi le film politique, le film social, et le film psychologique doivent être pensés comme un genre ? Développer et structurer un projet de ce genre.
  • Les histoires d’amour, d’amitié, de famille : un genre à part entière ? Développer et structurer un projet de ce genre.
  • Le récit initiatique - un genre qui n’existe pas au rayon DVD !
  • Introduction à la catégorie 2 : Dramatiser le processus d’élimination.

Jour 3

Catégorie 2 : Dramatiser le processus d’élimination - Ces genres qui dramatisent la dimension "ludique"

  • L’enquête criminelle, le thriller, le polar et le film de gangster. Développer et structurer l’un de ces genres.
  • Le film d’action. Ses spécificités. L’impasse du modèle américain.

Catégorie 3 : Dramatiser le mystère - Ces genres qui dramatisent la zone d’ombre qu’il y a en chacun de nous, notre part d’inconnu.

  • Le fantastique, le film d’horreur, et le merveilleux : Quelles spécificités ?
  • Comment les développer et les penser en France ? Les difficultés propres à ces genres qui font peur.